LES SAURIENS

"Imposant", le mot est faible ; Les Reptiles Anthropomorphes qui constituent la race Akäan sont considéré de beaucoup comme la quintessence même du parfait prédateur. Leurs corps témoignent de leur lien de parenté aux Draconis dont ils ont évolués. Très souvent haut de taille et large de carrure, les femelles de leur espèce sont un peu moins imposantes que les mâles mais disposent d’une queue un peu plus longue pour compenser cette perte : Ce qui n’empêche pas aux deux sexes de témoigner de silhouettes étonnamment sveltes et athlétiques qu’on lie bien souvent à leur inaptitude d’usé du flux.

Enfin ce sont leurs têtes aux puissantes mâchoires surplombant leurs charpentes qui attire souvent les regards ; Régulièrement confondus avec des Faunus Majeurs à cause de leur ressemblance avec certains Reptiles, leur crâne élancé voit souvent apparaître des excroissances d’écailles ou osseuse qui décorent celui-ci dans des motifs qu'on considère propre à chaque Akäan. Finalement ce sont leurs pupilles fendus, où la sclère est généralement d’une couleur un peu plus clair que celle de l’iris d'une teinte foncé qui apporte la touche finale à cette physiologie atypique des résidants de l'Empire.

Caractéristiques Physiques

Peau :  Grise, Verte, Noir ou Brun
Cheveux : Aucun
Yeux : jaune ou vert

Taille : 1m80 ~ 2m20
Poids : 70kg ~ 150kg
Régime : Principalement carnivore

Fertilité : 14 ans

Gestation : 5 mois

Enfants : 1 à 3 - Ovipare

EnfanceAdolescenceAdulteVénérable
0 - 12 ans12 - 16 ans16 - 60 ans60 - 75 ans

Statistiques & Passif Racial

Physique

Constitution : 9
Force : 10
Dextérité : 8
Agilité : 6
Perception : 7
Furtivité : 6
Habileté : 6

Psychique

Mental : 5
Contrôle : 7
Réflexion : 6

Voie du Guerrier

Les sauriens bénéficient d'un point d'armure naturelle.
Ils infligent en combat au corps à corps un dégâts supplémentaire

Éléments de Background

Langues Connues

  • Commun (difficulté sur les sons «sf» de «sphère» et «ps» de «Phillips», le «p» étant remplacé par un «f» ou un «s»)
  • Akäan

Croyance

  • Panthéon des 12 : Ashera, Yune, Nydia, Apheia, Seborh, Aorh, Hibris, Melawin, Atos, Peitho, Dephter, Kithar

Lieux d'Origine

  Monde d'Ambervale :
  - Sanghelyos

  Monde d'Eliänor :
  - Dartolem

Histoire

Les Akäans firent leur apparition en pleine période de la Guerre des Dieux. Alors que les combats faisaient rage entre les Divins et l'Armée de Primordium, les Draconis se trouvèrent partager entre deux choix, voyant leurs rangs décroître peu à peu : continuer le combat, dans l'espoir que leur espèce ne s'éteindrait pas ; ou alors se retirer au plus loin de cette guerre pour être certain de la survis de leur peuple.

 

Deux factions s'opposèrent rapidement, l'une d'une loyauté sans faille aux Divins, désireuse de poursuivre le combat ; et l'autre se focalisant davantage sur la survie de leur espèce, las du sang et de la souffrance.

 

La faction pacifiste s'exila dans les Terres Volcaniques, alors que les autres poursuivirent leur combat aux côtés des Dieux. Baignant dans le sang des créatures de Primordium, animé par la soif de vaincre et l'esprit guerrier, ces Draconis mutèrent au fil des générations, leur corps et leur esprit se façonnant pour le combat, si bien qu'ils en perdirent leur aptitude magique autrefois possédée par leurs ancêtres. Ils perdirent rapidement tout lien d'appartenance avec leurs cousins, donnant naissance à une nouvelle espèce : les Akäans. 

 

Les Guerre s'acheva après de nombreux siècles de conflit. Du côté des vainqueurs, les Akäans fondèrent leur civilisation sur l'un des continents dévastés par les combats, Sangalia, éloignés de la plupart des autres civilisations. Le souvenir de la guerre rudement imprimé dans leur sang, ces derniers entretinrent un puissant esprit guerrier, se tenant prêt à une nouvelle guerre à tout moment, devenant un seul et unique Royaume formé de domaines régit par des Seigneurs.

 

Leur histoire se décompose par la suite en guerre fratricides entres domaines, pour des questions d'Honneur, de trahisons ou simplement de mises à l'épreuve. Ils ne voyagèrent pas ou peu, bien qu'ils connaissent l'existence des autres races. Peu nombreux sont les Akäans a avoir quitté Sanghelyos, ces derniers possédant un puissant sentiment patriotique. 

Culture

Chaque clan est composé de plusieurs familles, ou lignées, et possède un domaine, qui constitue une propriété plus ou moins grande. Le clan porte le nom de sa famille principale. Plusieurs domaines peuvent se rassembler pour former un état, qui sera contrôlé par le clan le plus puissant, le clan principal, ayant autorité sur les autres clans et leurs domaines. Le dirigeant du clan ou de l'état est un chef, issu du clan principal dans le cas d'un état et de la famille principale dans le cas du clan, portant le nom de Seigneur. Il est élu et assisté par les Anciens, les chefs des autres clans, qui ont pris le nom du clan principal, et auxquels on s'adresse comme « mon seigneur ».

 

Le Seigneur possède un pouvoir décisionnel sur l'état, mais fait aussi figure de chef et en tant que tel doit prouver sa valeur en tant que guerrier : si un ancien estime que le Seigneur n'est pas digne, il peut le tester en tentant de l'assassiner. Ce geste est devenu traditionnel, en particulier envers les Seigneurs nouvellement élus, et peut également être invoqué en opposition à une décision. Il existe également une limite à ces assassinats: ils doivent être perpétrés en personne, avec des armes personnelles, afin de respecter les codes d'honneur et empêcher l'apparition de guerres civiles par l'usage de moyens disproportionnés. Le Seigneur peut également exclure un clan de l'état. 

 

Les femelles, de par leurs connaissances des lignées, disposent d'une grande importance politique au sein de leur clan. Les femmes des anciens, appelées « ma dame », possèdent notamment une autorité absolue au sein de leur domaine, au-dessus de toute autre personne (excepté peut-être le Seigneur de leur état), mais ont également la charge de gérer les finances de leur clan. Malgré leur pouvoir sur le clan, une femelle ne peut prétendre au titre de Seigneur. Si le Seigneur d'un clan meurt sans descendant, son épouse est la seule en mesure de décider de l'avenir du clan : les familles du clan peuvent marier un de leurs membres à la veuve pour devenir la famille principale (le clan change alors de nom), ou bien tenter de prendre l'ascendant par la force. La maîtresse d'un clan peut également refuser qu'une autre famille ne prenne la tête du clan, obligeant les prétendants à employer la force.

 

L'histoire du clan est gravée sur une fresque murale appelée saga, dont un poète a la charge. Pour agrandir son territoire, une famille peut en attaquer une autre.

 

Dans la culture Akaän, posséder un nom est un privilège. Les noms Akaäns respectent les conventions traditionnelles suivantes :Le prénom est la première partie du nom complet. Tant que l'Akaän n'est pas adulte, il sera appelé uniquement par son prénom.

 

Un espace, puis une apostrophe (la prononciation de cette partie est un croisement entre un clic et un coup de glotte).

 

La lignée, ou nom de clan. C'est ce qui se rapproche le plus du nom de famille.

 

Le nom peut également s'accompagner d'un titre honorifique. Celui-ci définit le rôle de l'Akaän dans la société.

 

Suffixes :

  • ee le plus répandu chez les Akaän, il désigne l'appartenance et la dévotion à l'armée.
  • ai : désigne un individu qui a dédié sa vie à la recherche de la perfection du maniement de l'épée.
  • ro : désigne un individu qui remplit une fonction publique, comme un membre du Conseil.

 

Préfixes :

  • Ika- : désigne un individu qui est affecté à l'assistance personnelle d'un Oracle.
  •  

Le nom d'un Akaän est celui de sa lignée, sa famille. Les terres familiales portant le nom de la famille qui en est propriétaire, le nom d'un Akaän est donc le même que celui des terres de sa famille. Les Akaäns portant le rôle d'anciens, dirigeant de leur domaine, dérogent à cette règle nominale dans un cas particulier : chaque domaine étant partie d'un état, et cet état étant dirigé par un domaine principal (l´état portant le même nom que le domaine principal),un ancien ne portera pas le nom de son domaine, mais celui du domaine principal.